LES INTERVIEWS – LES PREMIÈRES 

Emmanuelle et Adel - fondateurs de Cookieez

 

1/ Quel a été ton parcours ? 

Adel et moi (Emmanuelle) sommes deux ingénieurs pas vraiment conquis par la vie de salariés dans l'industrie.

 

2/ Comment cette idée de business t’es venue ? Et quel a été le déclic pour te lancer ? 

Je cherchais personnellement un sens à ma vie et la raison pour laquelle je m'étais lancée sur ce chemin. En réalité, je me demandais comment en sortir. 
Adel voulais devenir entrepreneur mais en même temps, la vie en tant que salarié lui souriait et on l'appréciait énormément dans son service. Il était prêt à accepter un CDI alors qu'il était au chômage depuis peu. 
C'était sûrement parce qu'on s'était un peu perdu dans cette vie déjà toute tracée (devenir ingénieur, avoir un CDI, acheter une maison et avoir des enfants) qu'Adel a rêvé du moyen pour nous de nous retrouver et de savoir enfin qui nous sommes. 
Et quand je dis rêver, je dis ça au sens propre. Oui, notre projet a débuté par un rêve.
Alors que j'étais, le coeur serré, en train de me préparer pour aller travailler, il s'est réveillé d'un coup en me disant qu'il avait rêvé que j'ouvrais un bar à cookies. La décision s'est prise en cinq minutes seulement. Coup de folie ou coup de pouce de l'univers, cette décision fut la meilleure de toute notre vie. Sans compter notre mariage.
Nous pouvons enfin créer quelque chose qui nous ressemble, se coucher tous les soirs en se disant que nous avions nous même créé notre journée et qu'on ne l'avait pas subit pour les rêves d'un autre.

 

3/ C’est quoi les difficultés que tu as rencontrées dans ton parcours ?      

Ce qui est dur, c'est de savoir faire la part des choses. Comprendre qu'une entreprise évolue mieux lorsque l'on sait faire des pauses et la laisser parfois d'un côté de notre tête pour vivre d'autres choses. On était à un point où on ne faisait que ça. Sauf qu'une entreprise ne doit pas empiéter sur votre vie mais la rendre plus belle et plus logique.

 

4/ Quand tu étais au collège ou au lycée, c’est ce que tu voulais faire plus tard ?

Adel voulait être médecin ou kiné et pour ma part je ne savais pas vraiment ce que je voulais. Je voulais juste être utile aux gens. 

 

5/ Peux-tu nous parler d’un projet à succès ? Ou de tes projets en ce moment 

Notre projet à succès, c’est le projet que nous sommes en train de créer. Notre bar à cookies. Nous avons enfin pu passer me cap de nous dire qu’on pouvait faire ce qui nous tenait à cœur. Nous souhaitons créer une entreprise conviviale, au plus proche des gens et leur permettre de consommer la gourmandise qui leur ressemble dans un endroit dans lequel ils se sentent vraiment bien. 

 

6/ Qu’est-ce que tu aimes le + dans ta vie d’entrepreneuse aujourd’hui ? 

Ce qu’on aime le plus dans notre vie d'entrepreneur, c’est quand une personne revient nous voir après avoir goûter notre produit et nous dit qu’avec toute sa famille ou ses amis, ils se sont régalé. C’est aussi le fait de pouvoir créer nous-même notre journée et ne pas dépendre du rêve d’un autre. On aime pouvoir créer nous-même notre chemin de vie.

 

7/ Quels sont les comptes Instagram que tu suis en moment et que tu adores ?

Adel suit beaucoup des comptes de coachs internationaux comme Tonny Robbins, Prince EA… Ça lui permet de rester motivé tous les jours car il voit que beaucoup de personnes restent optimistes et font des choses positives pour faire avancer le monde.

Moi, je suis plus du genre à suivre des comptes Instagram qui montrent des pâtisseries originales et innovantes. J’adore voir comment un simple gâteau peut se transformer en quelque chose de magnifique. 

 

8/ C’est quoi ton hashtag préféré en ce moment ? 

#cookies bien sûr ????

 

9/ C’est quoi le dernier film ou la dernière série que tu as vue ? 

Les animaux fantastiques 2

 

10/ Quels conseils donnerais-tu  pour les femmes souhaitant se lancer dans l’entrepreneuriat ? 

Le conseil que j'aurais à donner aux entrepreneuses voulant se lancer dans l'aventure, c'est de se rappeler constamment qu'elles en sont capables. Car vous avez déjà fait le plus dur, vous avez enfin commencé à vivre pour vous et cette décision sera le plus beau cadeau que vous ayez pu vous faire.

Ayez confiance en vos capacités, personne n’est meilleur que vous. Vous avez beaucoup de choses à apporter au monde. On est tous et toutes les meilleurs. 

Et Adel aimerait ajouter qu’on ne pourra pas changer le monde sans vous, nous avons besoin de tout le monde.